5 bonnes raisons de sortir avec un Blond aux Yeux Bleus

J’ai toujours aimé les blonds aux yeux bleus. Ils ont un truc.
Va savoir pourquoi,  le blond aux yeux bleus est toujours PLUS.
Plus classe. Plus inattendu. Plus subtil. Plus aristocrate. Plus luxe. Plus British. Plus cinémacinéma tchi tcha. Plus business class. Plus chaleur scandinave. Et caetera nec mergitur.

A contrario, le brun ténébreux, lui, est un peu fou, voire ingérable, un peu sale, voire très velu, le genre de type qui te prépare un dîner à base de saucisson et de jambon de pays, qui fait la tronche parce que ça donne un genre, qui pique (caresse-lui sa barbe de 10 jours, tu verras) et qui dit absolument tout ce qu’il pense parce que de toute façon les autres, c’est tous des bâtards, il en a rien à carrer. Pas qu’il soit pas sympa, hein, mais à la longue, tout ça peut fatiguer un chouïa. Alors que le blond aux yeux bleus, lui, met du chic dans ta vie, du coulis de fruit rouge sur ton cheese cake et il passe sa langue sur ses lèvres qu’il a toujours bien hydratées (tu as remarqué ce truc? Dingue, je te dis, dingue).
Par un fait exprès que je ne m’explique toujours pas, mes histoires d’amour les plus simples, ça a toujours été avec des blonds aux yeux bleus (coucou Loulou!). Et par un deuxième fait exprès, mes plus belles scènes de rupture ont aussi été causées par les blonds aux yeux bleus (coucou Jude!). Alors que mes histoires les plus, les plus, les plus… comment te dire, les plus « Viens on se roule dans la boue », chaque fois, les mecs étaient bruns.
De là à en conclure que les blonds sont fleur bleue, il n’y a qu’un pas que nous ne franchirons pas (quoi que..).
Quoi qu’il en soit, inutile de te dire que cette longue expérience m’a permis de te lister 5 bonnes raisons qui te convaincront qu’avec un blond aux yeux bleus, la vie est décidément plus romantique.

 

LE BLOND AUX YEUX BLEUS EST Classe

Sous ses cheveux blonds et sa peau de lait, c’est un gentleman, un seigneur, un aristo, un CEO, un trader ou un acteur (coche la case qui te plaît). Il sent l’eau de Cologne et les hôtels 5 étoiles à plein nez, il est dans tous les plans qui cartonnent, ce qui te permet de te sentir rayonnante à ses côtés parce qu’avec toi, c’est sûr il prend toute son ampleur, il a trouvé son étoile, sa dulcinée, son contrat longue durée. Il saura t’emmener dans toutes les avant-premières , passer un bras enveloppant autour de toi, faisant comprendre aux autres mecs que tu es sa chasse gardée. Le chic, en toute circonstance. Le blonds aux yeux bleus est une vraie star, c’est excitant. Le Festival de Cannes, la remise d’un Oscar et marcher en fourreau-talons hauts, à côté, c’est du pipi de chat.

 

Le Blond aux Yeux Bleus est cultivé

Les phrases de moins de 4 mots, c’est pas trop son truc. Il parle, parle, parle, et parle encore, il ne peut pas s’en empêcher, vu qu’il a toujours 10 trucs sur le feu et qu’entre le silence et la tchatche il a choisi son camp. Inutile de faire la conversation, il sait tout sur tout et même s’il ne le sait pas il peut le savoir, s’il veut. Parfois, lassée par les tirades qu’il te déclame comme d’autres citeraient du Booba, tu te résignes à lui dire que tu vas te repoudrer le nez et tu ne reviens qu’une demi-heure après. Pas pratique, mais redoutablement efficace pour respirer, méditer, faire ton yoga et évacuer les 3 litres d’eau que tu as siroté pendant le dîner. Un litre=j’écoute bouche bée, deux litres=j’écoute d’une oreille, trois litres=faites-le taire par pitié. C’est dur, je sais, mais parfois il faut savoir trancher. Tu connais tout de son passé, tout de sa famille, et ça, c’est un énorme avantage. Parce que quand tu auras lu mon article sur les Belles-Mères en général et la mienne en particulier, tu comprendras mieux. Ce n’est plus un teaser, c’est du pré-mâché.

 

Le Blond aux Yeux Bleus est sportif (du surf seulement les autres ça compte pas)

On ne va pas passer par quatre chemins, parlons peu parlons bien, il s’agit ici de parler de POINT BREAK. L’affrontement ultime entre le blond et le brun, la terre et la mer, le sel et le poivre, Patrick et Keanu, et excuse-moi mais depuis Point Break on n’a rien fait de mieux sur la vie, la vraie, l’homme et la nature, toussa toussa. Le blond aux yeux bleus, sa planche de surf, sa mèche dans les yeux et toi, vous vivez en harmonie et l’océan est votre terrain de jeu. Il est tellement détendu du bottom turn que tu bois ses paroles et que tu connais l’histoire du surf à travers les âges sur le bout des doigts. Entre lui et toi c’est chaud comme la braise, tu es prête à tout plaquer pour vivre avec lui et sa vraie force c’est qu’il réussit à te convaincre que le sel dans les cheveux, c’est sexy. Ça gratte, mais c’est sexy. (Mais ça gratte.) Il te dit spot, tu réponds catwalk, il te parle de wax, tu penses à L’Oréal, vous êtes complètement raccord et quand tu le vois dans sa petite combi moulante, tu vendrais père et mère pour aller manger du sable et faire les soldes chez Quick Silver.

 

Le Blond aux Yeux Bleus est bien élevé

Quand d’autres te bousculent sans crier gare et croient, pauvres d’eux, que tu préfères être plaquée contre le mur avant d’avoir pris le premier verre, le blond aux yeux bleus, lui prend le temps de te connaître et de te filer un truc à te mettre sous la dent. Apéro-entrée-plat-dessert-digeo, il n’a pas besoin de se presser et préfère échanger quelques banalités avec toi avant de passer au buffet des desserts. Il est là pour distiller sa connaissance intime de la libido féminine et des mystères de ton, mon, NOTRE inconscient, à petites doses. Il a inventé la tactique dite du Grand Méchant Loup: mieux se déguiser pour t’appâter et te balancer après le calva que sa grande bouche bien hydratée au Labello, elle sert juste à mieux te manger. À cette heure-là il est trop tard pour te débattre, la bonne éducation de ton prince charmant a fait fondre toutes tes réserves et tu te rends compte que sous sa glace, le feu du Viking chauffe à très haute température.

 

Le Blond aux Yeux Bleus est Leonardo di Caprio

On a parlé des bruns, on a parlé des blonds, on a brodé, extrapolé, fantasmé, ricané, mais toi même tu sais que c’est comme ça et puis voilà. La mèche, la classe, l’œil bleu, la barbe de trois jours et la peau douce, la chemise blanche, le sourire carnassier mais pas trop mais si tu veux tu peux me mordre dans le cou oui oui vas-y j’aime ça oui attends non surtout arrête pas ah oui c’est bien aussi quand tu mordilles et là descends un peu plus bas à droite là là, oui attends stop, c’est bon, bouge pas, voilà c’est bien, là, comme ça, on est bien Leo, hein, qu’on est bien?

Cette liste n’est pas exhaustive tu penses bien: si toi aussi tu aimes les blonds aux yeux bleus (ou verts, note que ça marche aussi pas mal) n’hésite pas à partager ton expérience. On est entre nous ici, personne n’en saura rien.
Bisous bisous.

P:S: Hugh si tu lis cet article, oublie ce que j’ai écrit. REVIENS, MOI AUSSI JE VEUX NE PAS T’ÉPOUSER!