5 astuces pour devenir populaire sur Twitter

J’ai toujours rêvé d’être populaire sur Twitter. Malheureusement, je ne suis pas assez assidue pour dépasser les 80 abonnés. L’avantage, c’est que je les connais tous et je peux même citer leur pire défaut et également parler de leur haleine du petit matin ou de celle de fin de soirée.
L’inconvénient, c’est la notoriété que je n’aurai sans doute jamais. L’adulation par de parfaits inconnus. Les rencontres IRL qui feraient battre mon petit cœur tout chaud. Les hordes de fans qui me harcèleraient. La célébrité virtuelle qui me ferait décoller vers les hautes sphères de l’Internet et du digital.

Ah, le digital. Les réseaux sociaux. L’e-réputation. Le pouvoir. L’influence.
Oui, j’admire celles qui tiennent leur communauté avec panache et discernement, celles qui, d’un tweet rageur, mettent à terre tous les mauvais et méchants community managers, celles qui tweetent 15 fois par heure et mènent de front 10 conversations différentes ou qui, d’un battement de cils ou d’un commentaire élégant, se démarquent avec grâce du commun des mortels.
Cela n’a pas été sans mal mais je crois bien avoir réussi à percer à jour le secret de leur popularité, et vous donner ainsi quelques clés pour obtenir un aller simple vers la célébrité.

 

Parler de son chat

Dans la vie, on a tous besoin de parler de son compagnon, de son mari, de ses enfants, de son chien ou de son épilation. Parler de son animal fétiche, c’est somme toute faire partager son quotidien et finalement se rapprocher du peuple, de toutes ces âmes esseulées qui errent sur la Toile le soir venu. Le chat crée ce lien humain qui fait tellement défaut à nos écrans, le chat représente cette part de féminin que les blogueuses les plus assidues défendent becs et ongles dans un monde encore largement dominé par le masculin, le chat c’est la douceur, l’élégance et la discrétion, le chat c’est aussi une lessive mais là on n’en parle pas trop quoique si on a besoin de parler au CM de Le Chat Machine alors là ça peut devenir intéressant, une sorte de mise en abyme, la blogueuse au chat qui parle au chat du Chat Machine et bon, franchement on n’est pas loin du sublime mais là n’est pas le propos. Petit conseil pour obtenir deux fois + de RT et de fav: parler de votre chat malade vous garantira un nombre conséquent de nouveaux followers et vous élèvera au rang de madone. Souffrance, sensation, émotion, voilà les ingrédients nécessaires pour obtenir un maximum de compassion.

 

Parler de ses oeufs benedict

Au final, ce qui vous rendra vraiment respectée sur Twitter, au delà de vos articles plein de mots et de photos de vos sweats branchés et de sacs en promo ou d’eye liner bleu électrique, ce sont les tweets sur ce que vous mangez. Et en ce moment, la bouffe à la mode (OUBLIE LE BURGER ÇA DONNE DES BOUTONS ET UN GROS CUL) c’est les œufs benedict. Point barre. La bonne fréquence, c’est 1 paire d’œufs benedict par jour, en alternant avec les photos de vos tenues quotidiennes, mais doit-on le rappeler? Attention toutefois à éviter le malheureux écueil qui pourrait ternir votre réputation de bonne vivante certes, mais saine, musclée et sportive: à trop se vanter de rentrer dans votre robe en 34 commandée chez ASOS avec le code spécialement créé pour vos fans, ils se rendront vite compte que vous n’êtes qu’une sale menteuse de boulimique qui vomit tous ses œufs sauce hollandaise, et ça, c’est mal. Très mal. It fucking sucks babe.

 

Parler de ses sapes

Le jour où vous postez des liens sur cette petite robe trop choupi et trop pas chère et que ça vous rapporte de l’argent, vous savez alors que vous êtes devenue influente. Quand vos followers vous retweetent et vous remercient de leur avoir ouvert les yeux sur C&A, chaîne de magasins tombée dans l’oubli des années 80 que vous défendez aujourd’hui comme LA marque ayant  réussi son come-back avec une petite collection capsule que même Carine Roitfeld s’en mord les doigts de ne pas l’avoir repérée avant tout le monde, alors c’est gagné. Le secret réside précisément dans votre capacité à faire croire au plus grand nombre que C&A, c’est the place to be. Cette notion est primordiale si vous voulez vous élever dans les hautes sphères. Lorsque vous vous sentirez vraiment à l’aise avec le monde de la mode, vous pourrez alors tenter une incursion vers des créateurs plus exigeants et tweeter sur Raf Simons, Riccardo Tisci et Nicolas Ghesquière. Alors, votre communauté ébahie découvrira avec incertitude mais admiration votre goût immodéré pour une mode haut de gamme, inabordable et audacieuse. Personne ne vous comprendra, mais tout le monde vous respectera.

 

Parler de son job

Ne jamais perdre de vue que l’essentiel est de défendre sa crédibilité. Blogueuse n’est pas un métier, c’est un complément d’activité. Il faut donc toujours bien veiller à faire passer le message que votre véritable statut professionnel, c’est, au choix: community manager/consultante digitale/spécialiste réseaux sociaux/RP/(éventuellement responsable communication OU journaliste mais vraiment si vous n’avez rien d’autre à vous mettre sous la dent). Ceci est important dans la mesure où les personnes mal intentionnées ne manqueront pas de vous attaquer sur ce sujet sensible: que faites-vous exactement dans la vie à part poster vos tutos et tweeter tout au long de la journée? On ne manquera pas non plus de vous demander combien vous gagnez exactement pour raconter votre vie sur le net, auquel cas il ne faudra surtout pas vous énerver. Scannez votre carte de visite, mettez en avant votre profil LinkedIn et répétez à l’envi que votre communauté, elle, sait que votre démarche est sincère et en aucun cas guidée par l’appât du gain.

 

Parler aux marques

À un moment donné, il faut passer un cap, et OSER. Oser, cela passe avant tout par du panache, de l’audace et un ego surdimensionné. Exemple: votre nouveau statut de blogueuse célèbre sur Twitter vous donne le droit inaliénable et universel d’interpeller les marques. Tout d’abord pour vous, parce que votre colis La Redoute n’est pas arrivé deux heures après l’avoir commandé, ce qui est proprement inadmissible vous en conviendrez, et ensuite –  et c’est là que se mesure réellement votre niveau de popularité – pour les autres. Je m’explique: animer une communauté c’est aussi se faire leur représentant auprès des marques qui veulent se faire du beurre sur le dos des consommateurs. Alors quand un de vos followers vous dit que Findus a oublié de mettre de la panure partout sur son poisson pané de ce midi, votre sang ne doit faire qu’un tour, et telle votre arrière grand-tante qui écrivait à tous les services client mentionnés au dos de ses paquets de biscuits, vous dites à Findus que ça va bien les gars mais franchement ils pourraient se bouger pour répondre à la pauvre jeune femme en détresse parce que sinon, attention, vous allez dire à votre communauté qu’ils sont vraiment pas gentils et que grâce à votre simple nom, ça va méga bad buzzer.


Vous voyez, rien de plus facile que de devenir populaire sur Twitter. Quelques jours de pratique suffiront pour que vous puissiez noter une nette amélioration de vos stats personnelles. Alors, la vie sera belle, et vous aussi, vous deviendrez un vrai winner.
Vous aussi, partagez vos astuces pour devenir une star de Twitter avec le hashtag: #JeSuisUnOeufBenedict.

 

5 réflexions sur “5 astuces pour devenir populaire sur Twitter

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s