Dans Le Cochon, Tout Est Bon

Amis du jour bonjour.

Vous croyez que je ne vous entends pas chuchoter derrière mon dos?
« Mais qu’est-ce qu’elle fait bon sang? Elle nous fait le coup de l’acte I, scène 2,  le retour, et vlan: 1 semaine sans qu’il ne se passe rien! Elle nous prend pour qui, elle écrit pas le prochain Goncourt non plus, WOW! »

À ces récriminations, ces réprimandes et ces attaques faciles, je vous réponds, amis, amies, collègues et inconnus: « Tout doux, Bijou. »

Maldelane a une vie extrêmement remplie, contrairement à certains d’entre vous, oui, tu peux te sentir visé.
Je vous rappelle qu’elle est à la tête d’une famille recomposée comptant pas moins de trois enfants et un fiancé. Certes, point de chat à nourrir et à caresser, point de cage du hamster ni d’aquarium du poisson rouge à nettoyer, mais vous savez le volume que ça fait en linge à laver, TROIS ENFANTS ET UN FIANCÉ?
Non. Alors ta gueule, vous tous.
Nonobstant tout ceci et quand bien même tout le reste, Maldelane vous aime bien et vous informe que dans sa nouvelle vie, Maldelane cuisine.

Je vous laisse deux secondes pour intégrer cette information.

1.

2.

Bien. Toi, qui me connais depuis 15 ans, je t’interdis de ricaner. Je te le rappelle, je SAIS OÙ TU VIS.

Toi, qui ne me connais pas encore, mais qui rêve de devenir comme moi, une femme accomplie et merveilleusement drôle, sache-le: Maldelane déteste cuisiner.
D’ailleurs Maldelane n’a pas besoin d’une « cuisine ».
Comment crois-tu que Maldelane réussisse à rester mince et svelte?
Maldelane ne mange que du jambon.
Et qui dit jambon, dit pas de cuisson.

Mais pour garder l’Homme Idéal sur la longueur, il faut savoir faire des efforts, ma petite, et mettre la main à la pâte. C’est pour cette raison que Maldelane a décidé d’apprivoiser la cuisine, cette contrée hostile, et de préparer une QUICHE.

Maldelane a donc ouvert un livre de recettes « J’aime les quiches et j’en suis fière: 100 recettes », a bien noté tous les ingrédients qu’elle devait acheter, a optimisé le temps afin que tout soit prêt pour le dîner, est descendue faire les courses, a même pensé à emporter un cabas afin de ne surtout pas utiliser les méchants sacs en plastique qui polluent la planète. Maldelane a bien veillé à prendre de bons produits frais et bios, a payé, est remontée le sourire aux lèvres et le cœur léger, a ouvert la porte et dit à sa petite famille chérie d’amour: « Les amouuuuuurs, je vais cuisiner! » Les enfants l’ont regardée, ont regardé leur père et beau-père et ont dit, en chœur: « Ah. »
L’ambiance était folle, je vous dis pas.

J’ai sué, mes amis, j’ai donné le meilleur de moi-même, j’ai tremblé, j’ai frémi, j’ai trépigné, et enfin, le regard brûlant et le cœur bondissant, j’ai crié: « À taaaaable les amouuuurs! »

Les enfants se sont rués sur leur chaise, l’Homme Idéal s’est affalé en tête de table, je me suis glissée à ma place, digne et fière.

Ils ont mangé en silence.
Ils ont dit: « C’est mieux quand tu fais que du jambon. »

LOL.